Un artiste new-yorkais reproduit du son en direct et en 3D

Zach Lieberman, un artiste digital américain, a créé une application pour transformer le son en images. En utilisant le code et les nouvelles technologies pour ses expériences artistiques, l’artiste fournit une illustration fascinante de la réalité augmentée.

Avec chaque bruit, une trace blanche éclate sur l’écran et persiste dans l’air. Lorsqu’il déplace son téléphone, l’artiste se promène à travers le son comme dans un nuage de gouttes, et les bruits reprennent à l’envers comme s’il rembobinait un enregistrement.


Le patron de Space X et de Tesla a publié une vidéo sur Internet qui a rencontré un écho puissant chez les entrepreneurs.

« Le succès ne consiste pas à ne jamais faire d'erreur mais à ne jamais faire la même erreur deux fois ». Elon Musk pourrait faire sienne cette citation du dramaturge George Bernard Shaw, prix Nobel de littérature en 1925.

Le célèbre patron de Space X a posté jeudi une vidéo de deux minutes, devenue immédiatement virale.

A rebours de la communication d'entreprise, cette vidéo est ironiquement baptisée : « Comment ne pas faire atterrir un lanceur de fusées ». On y découvre une compilation des échecs essuyés par Space X avec son lanceur, le Falcon 9.

Tout y passe : explosions en vol, manque d'oxygène liquide entraînant un problème technique, atterrissages ratés, le tout assorti de messages humoristiques (voir ci-dessous).

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/030569148159-lart-dechouer-selon-elon-musk-2114746.php#6w6iBZ5WygXCy00o.99


wes anderson

Le réalisateur américain Wes Anderson est connu pour son obsession de la symétrie et son esthétique fantaisiste. De La Famille Tenenbaum à The Grand Budapest Hotel ou Moonrise Kingdom en passant par Fantastic Mr Fox, il accumule les plans soigneusement ajustés. Or il y a quelques semaines, un nouveau défi est apparu sur le réseau social Reddit : des milliers de fans du réalisateur se partagent leurs photographies prises aux quatre coins du monde et qui s’inscrivent parfaitement dans l’univers de ses films. Nous avons compilé les meilleures d’entre elles.

http://www.lemonde.fr/cinema/video/2017/07/12/des-internautes-se-partagent-des-photos-qui-semblent-sorties-tout-droit-d-un-film-de-wes-anderson_5159695_3476.html



Que se passe-t-il dans un cerveau amoureux ?

Serge Stoléru, psychiatre et chercheur à l’Inserm, a utilisé la neuro-imagerie fonctionnelle pour comprendre et théoriser les bases neurologiques du désir sexuel et de l’amour.

Dans son livre "Un cerveau nommé désir" (éditions Odile Jacob), il résume 20 ans de recherches et montre les processus en œuvre dans le cerveau "pour les connaître et, le cas échéant, ne pas se laisser dépasser par eux".

"Là où se trouvait du ça, ça doit devenir du moi", écrivait Freud. Avant de résumer ses travaux, le chercheur se penche sur la théorie psychanalytique et l'éthologie, l'étude du comportement animal. Ici, le chercheur expose les études sur la relation entre taille des testicules et systèmes sociaux d’accouplement des primates (monogamie, polygamie, système multi-partenaires), rappelle que la taille des testicules des hommes, qui se situe entre le gorille (ayant un petit harem) et le chimpanzé (multi-partenaires), fait de lui une espèce particulière.

Un extrait :

Dans cette constellation, on trouve Euphoria, Energeia (impression d’énergie décuplée), Epikentra (focalisation de l’attention sur une personne unique, on y pense sans arrêt), Exartisia (une dépendance émotionnelle vis-à-vis de cette personne aimée), et Epithoumia (un désir, une étoile filante mille fois réitérée, d’union émotionnelle et physique avec elle).

La suite ? Ici :
http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/sur-le-radar/20170223.OBS5690/que-se-passe-t-il-dans-un-cerveau-amoureux.html#





Polémique sur le « joli décolleté » préconisé lors d’une remise de diplôme

L’Université libre de Bruxelles a conseillé par e-mail à ses étudiantes de porter « une robe » et un « joli décolleté » pour leur remise de diplômes, puis s’est excusée.

Après le doyen de la Faculté de médecine, c’est le recteur de l’Université libre de Bruxelles (ULB) qui s’est expliqué dans un long e-mail, jeudi 1er juin, pour un message envoyé la semaine précédente en vue de la remise de diplômes. « Il est préférable que les étudiantes revêtent une robe ou une jupe ainsi qu’un joli décolleté », précisaient ces consignes aux futurs diplômés de médecine, qui ont fait largement polémique.

Relayé par le compte Facebook « ULB Confessions », qui diffuse habituellement des plaisanteries sur la vie étudiante, cet e-mail a été partagé plusieurs centaines de fois, suscitant, dans les commentaires et sur Twitter, l’indignation des internautes.

La suite ? Ici :

http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/06/01/polemique-sur-le-joli-decollete-preconise-lors-d-une-remise-de-diplome_5137195_4401467.html



Langage corporel et diplomatie : la visite de Trump à Bruxelles, vue d’Internet

BENOIT DOPPAGNE / AFP
BENOIT DOPPAGNE / AFP

Le président américain s’est montré clivant lors de sa visite à Bruxelles, le 25 mai. Les dirigeants européens ont répondu en faisant bloc face à l’Américain.

Si cette visite aura des conséquences diplomatiques importantes pour l’avenir des relations entre les États-Unis et l’Europe, sur Internet, c’est surtout le « langage corporel » du président américain qui a fasciné les foules. Dans ce qui s’apparente à une démonstration de force, Donald Trump a en effet semblé vouloir en donner des signes « physiques ».

La suite ? Ici :

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/05/26/langage-corporel-et-diplomatie-la-visite-de-trump-a-bruxelles-vue-d-internet_5134466_4832693.html


Vice et vertu de l’incompréhensible

Les quelque 18 000 pages de manuscrits inédits d’Alexandre Grothendieck qui viennent d’être dévoilées, près de trois ans après la mort de ce mathématicien de génie, contiennent-elles une théorie qui révolutionnera la science ?

CARTE BLANCHE. L’université de Montpellier vient de mettre en ligne quelque 18 000 pages de manuscrits inédits du ­mathématicien Alexandre Grothendieck, décédé en 2014. Les médias se sont emparés de la nouvelle. On apprend que Grothendieck était le « dernier génie des mathématiques », qu’il s’agit d’un « événement mondial », un « défi à l’intelligence humaine », un « Himalaya des mathématiques » et que « chaque page manuscrite nécessite une ­dizaine d’heures de travail pour un géomètre algébriste rompu aux gribouillis grothendieckiens ». Et les journalistes d’ajouter qu’ils ne comprennent rien à tous ces textes mathématiques. La presse – et peut-être le public – raffole du mythe du mathématicien incompréhensible, si possible un peu fou. Alors on rêve que, peut-être, ces ­manuscrits contiennent une théorie qui ­révolutionnera la science… mais que personne ne comprendra. Un fantasme ?

LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | | Par





Les notes du mathématicien Alexandre Grothendieck arrivent sur le net

Un accord est intervenu entre la famille du mathématicien et l'université de Montpellier qui détenait 28 000 pages de notes. Elles seront bientôt accessibles sur Internet.

Nous avions laissé les archives d’Alexandre Grothendieck dans une situation bancale en décembre. Les choses ont avancé quand le directeur du département de mathématiques de l’université de Montpellier, Jean-Michel Marin, a entamé un dialogue constructif avec les héritiers du mathématicien. Depuis des années, l’institution et les cinq enfants du mathématicien se regardaient avec méfiance quand il s’agissait de répondre à deux questions : à qui appartenaient les 28 000 pages de notes récupérées par l’université ? Pouvait-on mettre les écrits, il parlait de ses «gribouillis», à la disposition de la communauté scientifique ?

Ce sera chose faite mercredi 10 mai à 16h30 sur le site de l’université de Montpellier. Dans un premier temps, 18 000 pages de notes seront en libre accès. Pour le reste, du courrier pour l’essentiel, il faudra attendre le feu vert des personnes à qui était adressé le courrier dont Alexandre Grothendieck conservait une copie.

La suite ? Là :

http://www.liberation.fr/sciences/2017/05/05/les-notes-du-mathematicien-alexandre-grothendieck-arrivent-sur-le-net_1567517

Et voici l'adresse url de l'université de Montpellier :

https://grothendieck.umontpellier.fr/








" Une lettre ouverte, à mi-chemin entre la lettre d’amour et l’annonce matrimoniale, dans le New York Times"


"Comment rester stoïque quand vos enfants ruinent votre interview avec la BBC ?"